Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par frenchteacher

Quand j’étais petite, j’habitais à la campagne. La campagne, pour moi, c’était très ennuyeux. Il n’y avait pas de cinéma, de boutiques ou de restaurants. Il y avait juste des arbres (=trees) et beaucoup de vaches (=cows).

Mes parents adoraient faire des promenades pendant des heures dans la campagne avec les chiens. Moi, je préférais lire mes livres d’Alexandre Dumas ou Emile Zola. Je voulais devenir écrivain.


J’allais à l’école de mon village
. Elle était très petite et il n’y avait pas beaucoup d’enfants. Ils étaient tous très calmes et studieux, excepté Pascal qui aimait faire des bêtises (=naughty things). Un jour, il a fait des trous (=holes) dans le tee-shirt d’un élève (=pupil) avec une paire de ciseaux. C’est l’événement le plus violent de mon enfance. Eh oui, mon village était très tranquille.

 

En vacances, je voulais visiter des villes étrangères ; Prague, Venise, Londres, New York. Mais mes parents préféraient aller à la montagne pour faire des randonnées (=hiking). Je détestais nager dans la mer, bronzer ou faire du sport. J’aimais quand nous visitions des châteaux ou des musées. Une fois, nous avons écouté « Carmen » en plein air (open air). C’était superbe.

 

Quand j’avais 20 ans, j’habitais un petit appartement avec une amie, Emilie. Elle était anorexique mais elle aimait bien cuisiner des gâteaux pour moi. Je n’étais pas très organisée ; ma chambre était toujours en bazar. Emilie choisissait (choisir = to choose) ses vêtements le soir pour le jour d'après et elle nettoyait (nettoyer = to clean) ses chaussures chaque matin avant d’aller à l’université. Le week-end, j’allais danser ou je sortais avec des amis mais Emilie préférait ranger (=to tidy up) l’appartement. Je n’ai pas habité longtemps avec Emilie.

   

Pour réviser la structure de l'imparfait ; l'imparfait - I used to

Commenter cet article